mercredi 3 octobre 2018

Croix Petite : le moins cher des grands vins


Nous avons reçu il y a peu le dernier millésime de la Croix Petite du domaine d'Escausses (2016). C'est toujours un plaisir de découvrir cette cuvée, car son assemblage unique (45 % Braucol 45 % Syrah, 10 % Cabernet Sauvignon) la rend toute aussi ... unique. Si vous dégustez ce vin à l'aveugle, il est probable que vous soyez totalement perdu. Vous risquez de partir dans le Médoc, dans le Rhône, voire à Cabardès... en oubliant le Sud-Ouest, car il est difficile d'imaginer que l'on produit ce type de vin dans ce secteur. Et pourtant si : en voici la preuve liquide ! 

La robe est pourpre sombre translucide,  aux reflets violacés.

Le nez est très beau dès l'ouverture, mêlant le cassis au havane, avec une touche de bois précieux (cèdre, santal). Très Cabernet-Sauvignon dans l'esprit. La Syrah pointe son nez avec une pointe de poivre et de lard fumé. Avec l'aération, le Braucol joue sa partition, amenant des notes sanguines/ferreuses typiques du cépage.

La bouche est ample, sphérique, avec une chair dense et veloutée qui prend possession du moindre mm² de votre palais. L'aromatique est très intense, autant sur le fruit noir bien mûr que sur des notes plus grillées/fumées, avec une fraîcheur et une tension qui empêche toute sensation de too much.

La finale est puissante, énergique, avec des tanins affirmés – mais tout à fait civilisés –  sur le coulis de myrtilles et des notes d'élevage (toffee, légère vanille). Un contrepoint aromatique est apporté par le menthol et le cassis. Le tout se prolonge sur le poivre, le moka et les épices douces.

Cette Croix Petite impressionne par son immédiate buvabilité même si d'aucuns le trouveront un peu trop démonstratif. Mais je n'ai aucun doute qu'il sera encore meilleur d'ici 3-5 ans lorsque les différents cépages basculeront sur les notes tertiaires et que les notes d'élevage se fondront totalement. À 11.90 € la bouteille, le rapport qualité/prix est juste incroyable. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire