2013 nous voilà !



Tout d'abord nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2013, en espérant qu'elle sera riche en partages, découvertes et heureux évènements. Si nous pouvons contribuer à les rendre encore meilleurs, nous en serons ravis.

En ce début d'année, vous pourrez constater qu'un certain nombre de textes de présentation – concernant les Vins de France et les Vins de Table – ont été modifiés. En effet, nous avons eu la visite en décembre de la DRCCRF qui nous a signalé qu'ils n'étaient pas conformes à la législation. 


À compter de la récolte 2009, le Vin de table est devenu VSIG (Vin Sans Indication Géographique) avec désormais la possibilité pour le producteur d'indiquer le millésime et le(s) cépages. Nous parlons de possibilité, car il doit alors demander un agrément à FranceAgriMer ... et payer une redevance forfaitaire de  75 € par an (tous vins confondus).  Du côté du revendeur, il n'a pas le droit d'indiquer par exemple que le domaine l'Originel se situe à proximité de Cahors, ou même dans le Sud-Ouest. Aux yeux de la Répression des fraudes, cela revient à se substituer à l'INAO, puisque nous attribuons une origine au vin !!!

Par ailleurs, il est interdit de mentionner sur un VSIG les mentions Domaine, Château, Clos, Mas, etc... Nous n'avons donc pas le droit de les mentionner non plus sur le site. Exit donc Château Gaillard. Bienvenue à Matthieu Bouchet ! Nous avons fait de même pour tous les domaines qui ne proposaient ne serait-ce qu'un vin de France : Château Jonc Blanc, Clos du Gravillas, Domaine du Jaugaret...

Depuis 2009, nous croyons naïvement que nous pouvions indiquer rétroactivement les cépages et les millésimes des Vins de table encore en vente sur le site. Eh bien, non : l'interdiction est toujours de mise. Nous ne pouvons donc plus écrire par exemple que le Rasdu est 100 % Duras. Grrrr...

Bon allez, un peu d'humour pour détendre l'atmosphère ;-)




ALSACE


Depuis quelques temps, nous n'avions plus  que le Klevener d'Heilignestein de Rietsch. Nous avons reçu il y a quelques jours les nouveaux millésimes des autres cuvées de ce producteur : 
Entre chiens et loups 2011 : un assemblage Pinot blanc/Auxerrois qui a fait l'objet d'un article sur le blog).
Sylvaner Vieilles vignes 2011 : un vin vif qui ira mieux avec la choucroute que beaucoup de Riesling, trop riches)
Riesling Brandluft 2010 : mûr, puissant et droit. Il ira bien avec des plats exotiques (tajines)
Riesling Stein 2011 : sur des notes d'agrumes confit, d'une grande fraîcheur, il ira bien avec des crustacés (homard, gambas) ou un coq au riesling.
Crémant d'Alsace Extra Brut : présente un assemblage original Riesling/Pinot Gris, ce qui lui apporte des notes de mangue et de miel. Il est vinifié selon un principe proche de la Cuvée Indigène de Tissot : il a été rajouté du jus de raisin de 2010 (et un levain naturel) à un vin sec de 2009, élevé en cuve. Le tout a été mis en bouteille pour la prise de mousse. Il est non dosé et non sulfité (12 mg/l de SO² total). Voir l'article à son sujet ICI

CHAMPAGNE

Francis Boulard et fille



Rosé Blanc et Noir Extra Brut ou  Brut Nature : ne pouvant plus avoir de rosée de saignée pour l'instant, nous avons sélectionné cette nouvelle cuvée de Francis et Delphine. C'est un rosé d'assemblage, mais (forcément) pas tout à fait ordinaire. Habituellement, ceux-ci ont une très forte majorité Chardonnay (80-85%) avec un peu de vin rouge pour colorer. Ici, il y a 60 % de Pinot Noir, donc 1/3 est rouge (le reste en Blanc de Noirs). Et 40 % de Chardonnay. Le tout élevé en cuve inox pour garder tout le fruit. Nous n'avons donc pas affaire à un Chardonnay coloré en rose, mais à un Champagne vineux, corsé, taillé pour la gastronomie. L'ensemble des raisins proviennent de la vendange 2010. 

Nous avons également fait rentrer Mailly Grand Cru Extra Brut (nous n'avions que le Nature). Cette version apporte un supplément d'onctuosité et de vinosité à cette cuvée 90 % Pinot Noir, et la rend accessible au plus grand nombre. (à nouveau disponible fin janvier, les fêtes sont passées par là...)

Nous approchons de la fin du  Millésime 2005 en version Extra-Brut. Lors de la dernière livraison, nous avons reçu  le Millésime 2006 Extra-Brut. Pour l'instant, vous avez le choix entre les deux millésimes (le 2006 est un peu plus mûr et moins puissant que 2005).


BOURGOGNE

Vini Viti Vinci




 Cela faisait un certain temps que voulions travailler avec Nicolas Vauthier. Créateur d'un célèbre bar à vins de Troyes, il est devenu négociant-éleveur à Avallon, dans l'esprit de ce que fait Cyril Alonso ou Anthony Tortul.

O l'Agité 2011 : un Aligoté pur et cristallin avec une belle structure. Il ira parfaitement avec des huîtres.
Petit Chablis 2011 : un p'tit Chablis qui a tout d'un grand ! Ne reste que peu de bouteilles hélas.
Les 4 z'amis 2011 : un assemblage de 4 cépages rouges (Pinot Noir, Gamay de Chaudenay, Gamay noir à jus blanc, César) d'une grande gourmandise ... et dans une bouteille d'un litre !
Irancy 2010 : un vin concentré et puissant qui demandera plusieurs années de garde pour l'apprécier à sa juste valeur.






Guy Bussière


 Un vigneron plébiscité par les fidèles de Vins Etonnants. Et ils ont bien raison. Ces vins du  Val de Saône ont un cachet unique


Phénix 2011 : un 100 % Melon de Bourgogne (voir notre article ICI) qui ne ressemble pas au Melon du Muscadet.



Pinot noir 2011 : un pinot floral, tout en finesse, sans sulfites ajoutés, mais d'une grande pureté (voir notre article ICI).

Tripoz


Nouveaux millésimes sur :



Ce dernier se présente différemment de tous les millésimes précédents puisque les levures ont refusé de faire leur boulot jusqu'au bout. Il reste donc 20 g de sucres résiduels qui se sentent à peine, car 2010 offre une belle tension. A essayer sur des plats exotiques. 


LOIRE


Domaine de la Pépière


Nous avons reçu il y a peu le Granite de Clisson  2010.  Il est vraiment top. Nous vous en parlions d'ailleurs ICI. Il est déjà très bon aujourd'hui, et ne devrait que s'améliorer dans les années qui viennent.

Nous n'avons pas encore bu le Clos Cormerais 2010, et nous vous conseillons de faire de même. Ce Muscadet vinifié et élevé en barriques demande plusieurs années de garde pour révéler son potentiel. A acheter aujourd'hui ... et à boire dans 10 ans ;-)

Domaine de Bablut


Nous complétons notre collection de vieux millésimes de Coteaux de l'Aubance avec trois nouvelles années : 2000, 1999 et 1992.

Château Gaillard Matthieu Bouchet


Vous nous avez épuisé tout notre stock de vins de Matthieu Bouchet. Nous n'avons donc maintenant que les nouveaux millésimes du domaine, à savoir Chenin 2011Fleur bleue 2011 et Le Sylphe 2010.

Puzelat


Le 2009 vous avait plu ? Vous devriez adorer le Pouilly-Fumé 2010, plus tendu que le précédent.


Mondon-Demeure


Nouveau millésime pour Sanguine 2011, un vin 100 % Gamay à jus noir (teinturier). Et puis une nouvelle étiquette et un nouveau nom pour le vin issu de bourbes de Viognier (il faut dire que la précédente n'était guère... engageante). Il s'appelle désormais L'ivraie à soie (voir l'article à son sujet ICI).


 Avant                                Après


C'est mieux, non ?

AUVERGNE

Lors de notre passage aux 10 vins cochons à Chateldon (voir ICI) nous avons pu récupérer les vins de nos producteurs auvergnats favoris...


Domaine la Bohême


Pétillant cuvée H : un pétillant 100 % Gamay vieilles vignes, vif, tendu, minéral.
Pinot noir 2011 : concentré, au fruit intense. A attendre un peu ou à carafer.
The Blanc 2011 : 100 % Chardonnay, plus dans l'esprit d'un Chablis que d'un Meursault.

François Dhumes

François Dhumes représente la nouvelle génération auvergnate. Après un BTS viti-oeno obtenu en 2002, il travaille durant trois ans dans plusieurs structures pour apprendre le métier. En 2005, il découvre les vins naturels. Un choc qui va le faire dévier de son chemin tout tracé. Il s'installe un an plus tard à 15 km de Clermont en prenant des vignes en fermage (Gamay et Chardonnay). Depuis, il partage son temps entre les vignes (en bio) et le chai. S'il aime expérimenter différents process de vinification, il y a une constante : il ne rajoute ni levures ni sulfites. 100 % raisin !

Minette 2011 provient de vieilles vignes de Gamay. Après éraflage démarre une fermentation suivie d'une longue macération (8 semaines au total). Puis suit un élevage d'un an en barrique. Ni l'une ni l'autre ne se sente tant le fruit est bien présent dans cette cuvée, avec une matière douce extraite sans excès. Un joli vin d'une grande gourmandise !


BEAUJOLAIS

Ducroux

Comme l'année dernière, nous proposons le Beaujolais nouveau version Ducroux : il s'appelle Prologue 2012, et c'est beaucoup plus que du Beaujolais Nouveau. Un très bon vin, et sans sulfite ajouté, qui plus est.

Il est déjà trop tard pour parler de la cuvée Patience, issue des vins de presse du domaine. Tout a été vendu en trois semaines... Le millésime 2011 arrive bientôt. Le Régnié 2011 sera disponible fin mars en petite quantité.




P-U-R


Deux nouveautés concoctées par l'équipe de P-U-R :


 un Morgon Côte du Py 2011 issu de vignes de 40 ans, évidemment sans sulfites ajoutés.
 Cette cuvée existe aussi en version magnum.



Les PUR's deviennent ambitieux en s'attaquant à l'un des plus beaux terroirs de France. Voici la Quintessence de Côte Rôtie 2010. Terroir de schistes, vinification semi-carbonique. Raisins provenant de l'un des plus grands vignerons de l'appellation (son nom est dévoilé sur le site...). Et toujours sans sulfites ajoutés.

JURA

Ganevat


Les blancs 2010 et les rouges 2011 sont arrivés mi-novembre. Voici un point sur ce qui est encore disponible.



Rouges
Cuvée de l'enfant terrible 2011 : plusieurs cartons
Cuvée Julien Ganevat 2011 : plusieurs cartons
Trousseau Plein Sud 2011 : quelques bouteilles


Chardonnay ouillé
Cuvée Florine 2010 : quelques cartons
Grusse en Billat 2010 : quelques bouteilles
Chamois du Paradis 2010 : cartons (voir l'article ICI).
Grands Teppes 2010 : quelques bouteilles
Chalasses Vieilles vignes 2010 : quelques bouteilles


Chardonnay/Savagnin
Orégane 2010 : quelques cartons
Vin Jaune 2004 : quelques bouteilles

Il n'y a plus de magnums, de Savagnin Marne Bleue, de Vignes de mon Père.

Tissot

Source
Pour ceux qui auraient raté le coche Ganevat, nous avons aussi reçu les derniers millésimes de Bénédicte et Stéphane Tissot : Chardonnay les Graviers 2010Pinot noir en Barberon 2011 et le crémant BBF (Blanc de Blanc élevé en Fût). Sur ce dernier, vous pouvez lire CECI. Rupture momentanée sur ce dernier (ahhh les fêtes de fin d'année...)

SAVOIE


Jacques Maillet


Une grande œuvre nait souvent de la contrainte. En 2011, Jacques Maillet n'avait pas un volume suffisant de Roussette pour produite sa cuvée habituelle. Il l'a donc assemblé à de la Jacquère. Fifty/fifty pour qu'il n'y ait pas de jalouse(s). Nous aurions pu assister à une simple cohabitation. Ce serait oublier la tendresse et la générosité communicatives de Jacques Maillet. Nous avons donc droit à une véritable alchimie fusionnelle entre la Roussette – ronde et opulente – et la Jacquère – fraîche et cristalline. Elles nous ont même fait un p'tit. Un p'tit Canon de 75 (cl), précisément. 

Il y a peu de chance que ce Canon tue qui que ce soit – à moins de le boire sans modération ce que nous déconseillons fortement. Il devrait même n'apporter que du bonheur à votre table, car il devrait aussi bien s'entendre avec les Saint-Jacques qu'avec la raclette ou une volaille aux champignons. Il faut juste espèrer que ce canon ne tirera pas qu'un seul coup, et que nous le reverrons en 2012 !






Gilles Berlioz

Nouveau millésime et nouvelle étiquette sur


 (voir notre article ICI)

Nouveau millésime sur

Chez l'Odette 2011
(cépage Jacquère)

Prieuré Saint-Christophe
(Michel Grisard)


(source)

Lorsque nous nous sommes réapprovisionnés en Mondeuse 2009, parties à la vitesse de l'éclair, nous en avons profité pour acheter de la Mondeuse Prestige 2002. C'est à point, d'une finesse rare, à placer dans une dégustation de grand vins de Syrah...

Domaine des Ardoisières




Pas de nouvelles cuvées dans ce domaine. Juste les nouveaux millésimes récemment arrivés

60 % Persan, 40 % Mondeuse

40 % Chardonnay, 40 % Jacquère, 20 % Mondeuse blanche

RHÔNE

Domaine Jérôme Gradassi




Nous complétons notre offre en Châteauneuf du Pape avec le domaine Jérôme Gradassi. Annoncé par beaucoup comme l'un des futurs grands du secteur, cet ancien chef étoilé fait des vins à l'ancienne, tout en finesse et en fruit. Voir l'article de la RVF que nous reproduisons ICI.


Mazet des Croses

Pour tout savoir sur (R)Assembler 2009, un vin "collectif", il suffit de cliquer ICI.

La Glacière


Des vins qui ressemblent à nul autre, autant dans les assemblages que dans les process employés. Une multitude de cépages, en blanc comme en rouge. Des vinifs à l'ancienne. Le prix raisonnable des bouteilles permet de s'y essayer sans risque. Le À Ferdinand blanc 2007 demande une longue aération pour s'exprimer. Il va alors partir assez fortement sur le coing, évoquant un chenin de Touraine bien typé... Par contre, À Ferdinand rouge 2008 s'exprime bien dès l'ouverture. Le nez floral/fruité est d'une grande élégance, évoquant un Bourgogne de bel origine. La bouche est fine et aérienne, se durcissant un peu en finale. Pour le prix, c'est vraiment épatant.

Hervé Souhaut


On passe au millésime 2011 de cette cuvée.


Terre des Chardons



Le Marginal 2011 remplace le Marginal 2010. Vive le Marginal !


Dupéré-Barrera



Nouveau millésime pour En caractère rouge 2010

Et une nouvelle cuvée : un Costières de Nîmes 2010. Ce vin provient d’un terroir à galets roulés situé entre les garrigues cévenoles (proche des coteaux du Languedoc) et la vallée du Rhône. Il est composé à majoritairement de Syrah (70 %) sur substratum argilo-calcaire pauvre récoltées à pleine maturité, complétée par de très vieilles vignes de Grenache à faible rendement (20 %) et de Mourvèdre (10 %). Vendange totalement égrappée. Vinification à basse température autour de 20 °C et macération de 20 jours qui permet d’extraire de la couleur
et beaucoup de fruits sans tannins agressifs.

CORSE

Antoine Arena

Nouveau millésime sur




LANGUEDOC

Jeff Carrel




Certainement la cuvée qui a fait la gloire de Jeff Carrel aux USA. Lorsqu'il a démarré à travailler dans le Languedoc pour un négociant bordelais en 1996, le domaine Puydeval faisait partie de ses clients. Il en a pris la pris la direction en 1998 avant de créer sa propre société en 2000. Ce qui ne l'a pas empêché de continuer à travailler avec ce domaine. Cette cuvée (60 % Syrah, 30 % Cabernet Franc, 10 % Merlot) résume bien le savoir-faire de Jeff Carrel : un vin au fruit bien mûr, avec de la fraîcheur et des épices , et un boisé bien intégré. Le tout pour un prix super bien placé (8 €). 

Pierre Cros



Nouveau millésime des



... et une nouveauté :


Non, ce n'est pas l'étiquette, puisque c'est la même que celle du Nebbiolo, encore en élevage. Cette fois-ci Pierre Cros nous propose du ... Touriga Nacional, joyau du Douro et implanté dans le Minervois. Un vin tout simplement superbe après une bonne aération (voir ICI).


Mas Costefère



Nouveau millésime pour Le temps fait tout 2011
(issu de terroir volcanique)


Fons Sanatis


Nouveaux millésimes :
(65 % Merlot 35 % Cabernet Sauvignon)
(100 % Carignan)


Supply-Royer



Nouveaux millésimes pour :
Bourboulenc de Nega Saumas 2011 (voir article ICI)
Mourvèdre des Crouzets 2011

Mais aussi une nouvelle cuvée : Les Intillères 2011. Le couple a récupéré une parcelle de vieux Carignans qu'ils ont assemblé avec un peu de Mourvèdre (80/20).

Ce joli reportage sur le domaine donne un aperçu du vin (durant l'élevage)  et de la parcelle :



Emile et Rose


Nouveaux millésimes sur :








La Sorga

Quelques nouveautés :

Un Muscat SEC vinifié en amphore !

Un pur Terret-Bourret sec et vif. Un muscadet du Sud !

Si le nom fait penser à de l'eau, y a du vin et du lourd ! 60 % de vieille vignes de Duras,  le reste en Braucol, Merlot et Cabernet-Sauvignon. C'est dense, puissant, bien mûr ... et sans sulfites ajoutés.

Et en nouveaux millésimes :


Oh mon païs 2010



A noter que le Corbières est passé en 2011 en vin de table. L'étiquette ne change pas. Se la jouant Causse-Marines, Anthony Tortul a écrit le nom de l'appellation à l'envers, ce qui donne Sereibroc

Maria Fita 


Le Blanc de Marie 2009 est certainement le dernier opus d'une longue série. La parcelle de vieilles vignes qui l'alimentait va être arrachée : une grande partie des raisins sont mangés par les oiseaux et les sangliers. Une année, ça va, mais tous les ans, c'est plus possible. C'est un assemblage de Grenache blanc, Macabeu et Carignan blanc, fermenté en cuve béton ovoïde et fûts, et élevé en barriques de 3-6 vins. 48 bouteilles disponibles seulement.



Quand au Fitou Maria Fita 2007, c'est une vraie fausse nouveauté (ou l'inverse ?). Le 2007 "normal" est vendu depuis longtemps puisque nous commercialisons le 2009. Celui-ci est resté beaucoup plus longtemps en cuve et vient d'être mis seulement en bouteilles. Une mise (très) tardive, quoi. 


  


Toujours en Languedoc, signalons le nouveau millésime de Rendez-vous du soleil 2010 du Clos du Gravillas, de la Grande cuvée blanc 2010 et du brut Pinot noir 2006 de Jean-Louis Denois.


SUD-OUEST



Tirecul la Gravière (Monbazillac)



Nous avions eu Mademoiselle 2007. Voici Mademoiselle 2008. Rien ne change. C'est toujours une cuvée 100 % Muscadelle (ce qui est rare en sec), vinifiée et élevée en cuve afin de préserver sa pureté. Si dans les premières années le caractère floral/muscaté domine, la minéralité (calcaire) l'emporte ensuite. Il est aujourd'hui dans sa deuxième phase.


Le Château Tirecul la Gravière 2007 est issu d'un millésime à la fois riche et frais, ce qui lui apporte un bel équilibre. Ses 200 grammes de sucres résiduels passent comme une lettre à la poste (Une lettre à la poste ? Kesdonc ? Pour les jeunes, une explication en vidéo).


La Cuvée Madame 2006 est la "crème de tête" du Château Tirecul la Gravière. Elle est uniquement issue de baies botrytisées et rôties (desséchées), vendangées fin septembre, au moment où l'état sanitaire est parfait (ce que les Ligériens appellent les premières tries). Cela explique les très faibles rendements (10 hl/ha) et le taux de sucres résiduels très élevé (250 g/l). En comparaison, la plupart des Sauternes affiche un taux de 120 g/l. Afin de tirer la quintessence de ces grains nobles, Bruno Bilancini pratique des pressurages très lents et non automatisés, obligeant le vigneron à surveiller son pressoir 5 heures durant. Les jus clairs obtenus sont descendus par gravité en barriques (partiellement neuves) pour y rester environ trois ans. Rien que la fermentation alcoolique peut dépasser l'année pour atteindre les 12° obligatoires à Monbazillac. 2006 était jugée particulièrement réussie par le domaine, puisque les Bilancini avaient imaginé vendre toute la production du millésime en cuvée Madame. Le marché n'étant plus ce qu'il était, ils ont finalement décliné les trois cuvées habituelles (les Pins 2006 dépassant les 200 g de sucres résiduels !!!), gardant la crème de la crème pour la Madame.

Domaine le Roc



Certains d'entre vous qui connaissaient le domaine nous avait conseillé de prendre la cuvée Don Quichotte. Elle est certes moins "vins étonnants" dans le concept, puisqu'elle contient 40 % de Syrah alors que la Folle d'Ambat était 100 % Négrette. Mais vindiou, qu'est-ce que c'est bon !!! La Syrah renforce encore plus les épices et les fruits noirs de la Négrette, et c'est une véritable "tuerie" comme disent les djeun's. On en cause ICI.

Nouveaux millésimes Sud-Ouest :

Château Lassolle (Marmandais)

Elian da Ros (Marmandais)

L'originel (région de Cahors)



Champ d'Orphée (région de Gaillac)


(100 % Braucol)

VINS ETRANGERS

Italie

Foradori


Nous sommes très rapidement tombés en rupture du Foradori 2009. Nous avons dû passer au 2010 qui demandera un peu plus de patience, mais qui a un très bon potentiel.



 Et puis nous avons pris pour compléter du Granato 2009, la cuvée haut-de-gamme du domaine, lui aussi 100 % Teroldego, mais élevé en barriques.

Cascina Tavijn


Nous vous avons fait découvrir il y a deux mois l'étonnant Ruché di Castagnole Monferrato, aux arômes incroyables d'arômes de rose et de lavande. 



Voici son "petit frère" à base du cépage Grignolino. Comme quelques autres producteurs du secteur, Nadia Verrua a ressuscité ce cépage qui était le plus réputé du Piémont à la fin du XIXème siècle (le roi Umberto 1er ne jurait que par lui !). Il a été abandonné car il ne faisait pas de rendements suffisamment élevés.Ses arômes principaux sont la griotte, les agrumes, avec des notes florales et épicées (poivre). C'est un vin plutôt léger à boire légèrement frais (16°).

Espagne


Nous savons que cette cuvée Els Bassots a ses fans parmi vous. Ce pur chenin de l'appellation Conca de Barbera est de retour dans le millésime 2010 ! Rappelons que les vignes sont situées à 450 m d'altitude, que le domaine est en bio et qu'il y a très peu de sulfites rajoutés.


Géorgie


Et pour finir, deux nouveaux vins géorgiens



Un blanc de Colchide, le pays de la Toison d'Or



Un rouge pour les amateurs de vins puissants et tanniques

La première vague de salons démarre fin janvier avec Millésime Bio et ses salons "off" qui tendent à se multiplier puis La Dive Bouteille, Les Pénitentes et Renaissance des AOC. Les images vous seront accessibles dans la prochaine lettre.

La deuxième vague arrivera en juin avec Vinexpo et sa foultitude de "Off" . Nous ne mettons pas les pieds dans le gigantesque barnum du Parc des Expositions de Bordeaux.

DERNIERE MINUTE - ARRIVAGE GAILLACOIS
Ondenc sec, doux, Verdanel, Prunelart, Muscadelle doux et Loin de l'oeil doux du Domaine Plageoles sont attendus en début de semaine. Ainsi que Les Peyrouzelles et Mysterre du Domaine Causse Marines


A bientôt pour de nouvelles aventures !

Eric Reppert et Eric Bernardin


Les newsletters précédentes : 



1 commentaire:

  1. Je n'avais pas vu la longueur et l'épaisseur de cette page d'infos !! je veux ici rendre hommage à la patience et la passion qu'il faut avoir pour l'écrire ! C'est lu avec plaisir et facilité ! (Encore !) bravo
    VF

    RépondreSupprimer