Newsletter septembre 2012



  
Bonjour à tous,

Ne cherchez pas de Foire aux Vins ici. Ce type d'évènement est adapté aux grosses productions qui ont des dizaines de milliers de bouteilles à écouler par référence.
Vins d'artisans = très généralement petits domaines. Vous voyez déjà que nous ne pouvons tenir des stocks sur une année complète et que nous sommes régulièrement en rupture. Pourquoi essayer de faire du volume alors que nous n'avons déjà pas assez de vins à vous proposer ? Plutôt que de "marger" plus pendant l'année et de casser les prix à l'automne, nous préférons vous offrir une politique de prix sages tout au long de l'année. Le vin ne s'achète pas qu'en septembre/octobre !
Ceci dit, les services météorologiques annoncent le retour de la fraîcheur la semaine prochaine. Idéal pour le transport du vin! 
Nous ne vous avions pas envoyé de lettre de nouvelles depuis avril dernier par simple manque de temps. Cet état de fait devient maintenant de l'histoire ancienne car Eric Bernardin, que nous vous présentons ci-dessous, nous a rejoint.  
Depuis, nous avons référencé presque 100 vins de plus : de l'étonnant, bien sûr, mais aussi du gourmand, de l'épatant ... et du grand, tout simplement ! Bref, 100 raisons supplémentaires de se laisser tenter...  Nous vous proposons donc de faire un petit tour de France, puis d'Europe afin de vous faire découvrir ces nouveautés.
Depuis début septembre, Eric Bernardin a rejoint Vins Etonnants et sera en charge, entre autres, de la communication de Vins Etonnants avec l'animation du site, de la page Facebook, du blog et du suivi des clients internet. 
Celui-ci a une bonne connaissance des vins en général, et des vins bio en particulier puisqu'il a travaillé chez des producteurs en biodynamie comme Marc Kreydenweiss. Cuisinier dans l'âme, il partage ses recettes et son amour du vin sur son blog A boire et à manger depuis septembre 2005. N'hésitez donc pas à lui demander des conseils sur des accords mets et vins. 
Nous profitons donc de sa bonne maîtrise du web 2.0 pour renforcer notre communication sur la toile. Un blog (déjà visitable même si encore en travaux) permettra de vous proposer des articles sur les producteurs/cépages/vinifications en évitant d'envahir le site, et Facebook (voir notre page ) en facilitera le partage. 

Nous avons investi dans un entrepôt de 800m² au 3/4 enterrés dont 200 m² climatisés à 14°C pour les vins les plus fragiles pour améliorer notre service. Nous offrons maintenant des conditions optimales de conservation des bouteilles de manière plus respectueuses pour le climat. Le précédent entrepôt coûtait un peu cher en climatisation... N'hésitez pas à venir nous visiter. Il est situé Rue de la Gare à Ambazac, (parking Négostock)!


 
La page Facebook n'est pas à proprement parler commerciale. Elle est dédiée à l'actualité du vin et des domaines avec lesquels nous travaillons dans la bonne humeur. Ce n'est pas sur cette page que nous vous informerons des nouveautés par exemple. Nous la considérons plus comme un webzine. 
Le blog détaillera de manière conviviale les nouveautés et les domaines avec nous travaillons. Pour être informé des nouveautés, vous aurez à votre disposition soit le blog, soit les rubriques mensuelles de nouveautés sur le site. 

Information importante concernant la réception des colis, nerf de la guerre de la VPC.

Un de nos prestataires, GLS en l'occurrence, a conclu un accord avec Mondial Relay. A partir d'octobre, si le chauffeur n'a pu trouver le bon moment pour vous livrer, il le déposera au Point Relais le plus proche de chez vous. Pour les clients indisponibles en semaine en journée, ce nouveau service vous facilitera grandement la tâche pour récupérer rapidement votre commande et à moindre frais.Nous vous donnerons le top départ de ce nouveau service

ALSACE 



 Nous avons sélectionné quelques nouveaux producteurs dans cette belle région. Parmi eux, Roland Schmitt. Enfin, plutôt sa femme Anne-Marie et ses fils Julien et Bruno, car ce vigneron est mort accidentellement en 1993. Celui-ci a beaucoup oeuvré pour que le Grand Cru local, l'Altenberg de Bergbieten soit classé par l'INAO. Si ce domaine est officiellement en bio, il propose des produits d'une facture beaucoup plus classique qu'un Patrick Meyer, par exemple. Mais ils sont d'une belle précision, souvent tendus, et surtout avec des rapports qualité/prix épatants.





         

Nous avons ainsi référencé :
le Pinot Noir 2011, très gourmand,
le Sylvaner Grand A du petit Léon 2011, issu d'une parcelle de l'Altenberg, mais qui n'a pas le droit de le mentionner pour cause de cépage "non noble".  
Puis trois Riesling, issus de terroirs différents : le Thalberg, le Glinzbzerg et l'Altenberg (nous vous conseillons de les boire côte à côte pour voir l'apport du sol dans la constitution des vins).

Nous avons aussi craqué pour un Gewurztraminer, simple et élégant, évitant le too much de ce cépage, et sutout pour un Crémant, les Bulles de Noemie, moitié Pinot Blanc, moitié Pinot Noir, qui allie fraîcheur et vinosité, avec une bulle fine ... pour moins de 10 €.  Difficile de trouver mieux à  ce prix.

 
     
Nous avons référencé également deux Riesling Grand Cru 2009 de Josmeyer, reconnu comme l'un des  meilleurs producteurs d'Alsace, reconverti depuis une dizaine d'années en bio-dynamie : le  Brand et et le Hengst
Dans le même esprit de finesse que Josmeyer, nous vous proposons aussi deux riesling 2008 du domaine Zusslin Valentin : le Riesling Orschwihr  et le GC Pfinstgerg. A découvrir absolument !

Enfin, nous avons fait rentrer une nouvelle cuvée de Patrick Meyer : un Pinot Gris 97  surmûri et élevé sous voile.

BEAUJOLAIS
 

Nous complétons notre gamme de Beaujolais par deux producteurs d'une grande authenticité (si tant est que ce terme très galvaudé signifie encore quelque chose) : le Brouilly "la Cuvée des fous" 2010 de Jean Claude Lapalu (qqs bouteilles seulement) et le Régnié 2011 de Christian Ducroux (joli reportage sur le domaine ICI).
BORDEAUX

Nous allons faire rentrer quelques Bordeaux dans le mois qui vient. Pour l'instant , la seule nouveauté sur Vins Etonnants, c'est le Clos Puy Arnaud 2008 de Thierry Valette et Anne Calderoni, l'une des valeurs sûres de la rive droite, en biodynamie depuis 2004. 


BOURGOGNE

Comme le Chablis 2010 de Thomas Pico est épuisé, et que le 2011 est toujours en élevage, nous vous proposons celui de son vigneron de père : le Chablis 2011 du domaine du Bois d'Yver, également en bio, avec une dose légère de soufre. 

 
                 
Nous vous proposons également 4 cuvées du domaine Michel Lafarge, grand défenseur de la viticulture traditionnelle bourguignonne (et en biodynamie depuis une dizaine d'années)
L'aligoté Grains dorés 2009 vous fera oublier d'y rajouter la traditionnelle crème de cassis (ce serait gâchis)
Le passetoutgrain l'Exception 2009 porte bien son nom, tant il dépasse le standard habituel.
Le Meursault 2008 et le Beaune 1er cru les Aigrots 2006, qui demandent encore à vieiller quelques années pour être pleinement appréciés.
Il est certain qu'il aurait mieux valu que l'on vous en parle au mois de juin, mais signalons tout de même l'arrivée du rosé Coup d'Eclat 2011 du domaine Tripoz.
CHAMPAGNE

Nous avons référencé dans cette région un producteur qui ne sera pas inconnu des amateurs de Champagne biodynamiques, puisque Jean-Pierre Fleury fut le premier à franchir le pas en 1989. Vingt ans plus tard, son fils Jean-Sébastien (à droite sur la photo) prend la relève, amenant encore plus de précision à la vigne et au chai. Nous avons choisi deux cuvées du millésime 2000, récemment dégorgées, qui peuvent être bues dès aujourd'hui où être conservées quelques années : l'extra-brut  et la cuvée Robert Fleury.
Les autres nouvelles cuvées proviennent de producteurs déjà présents chez Vins Etonnants

Tout d'abord la cuvée Brut Nature de Bourgeois Diaz. Issue à 85 % du millésime 2009, l'absence de dosage n'en fait pas un champagne austère. Il se montre vineux, tout en gardant une grande pureté. trés beau

Toujours en version Nature, le Blanc de Blancs Vieilles Vignes de Francis Boulard. Evidemment 100 % Chardonnay, provenant du terroir siliceux-calcaire du Massif de Saint-Thierry. Un champagne alliant rondeur et fraîcheur, parfait pour l'apéritif ou les sushis.
Nous vous proposons également un  brut 1996 de chez Moutard (très grande année en Champagne), véritable champagne de gastronomie à réserver pour les crustacés des prochaines fêtes.



Enfin deux nouveautés chez  Laherte  :  les 7, contenant les 7 cépages traditionnels de la Champagne, et les Grappes Dorées, un Blanc de Blanc alliant richesse et droiture, idéal par exemple avec un foie gras (les fêtes approchent...)
JURA

Nous venons de recevoir quelques bouteilles d'Arbois Saint-Paul 1990 de Camille Loye (encore un peu trop jeune d'après son géniteur). Pour ceux qui seraient tenté de faire une verticale, les 1985, 1987, 1988 et 1989 sont encore disponibles.

      
     
Dans notre dernière commande chez Fanfan Ganevat, nous avons reçu quelques cartons de deux cuvées de PetNat' : J'ai soif (version "rouge") et La Bubulle à Jeannot  (version "blanc"). Les deux sont issus de cépages anciens non autorisés dans le crémant du Jura. Dans le même esprit, mais sans bulles, Rien que du fruit 2010, un assemblage de Chardonnay et d'Enfariné, à ne pas servir distraitement à n'importe qui puisqu'il est précisé sur l'étiquette  : interdit aux cons
Enfin, chez Stéphane Tissot, voici incontestablement la meilleure cuvée parcellaire de vin jaune du producteur : Les  Bruyères 2005. Une bouteille d'une puissance incroyable qui tiendra ( et se bonifiera) durant des décennies. En parlant de tenue dans le temps, nous avons également à votre disposition quelques magnums  du Chardonnay les Graviers 2009.


LANGUEDOC

       

    
Commençons par un néo-vigneron, Marc Castan, qui a créé en 2009 le domaine Mamaruta (Coccinelle en roumain). Il est installé du côté de Fitou, sur les communes de Leucate et Lapalme. Est-ce la grande qualité de ses vins ou le look original de ses étiquettes ? Il a en tout cas réussi à vite faire parler de lui.
Nous vous proposons toute la gamme de ce producteur. A savoir un blanc (Oracular Spectacular 2011), un rosé (Un Grain de Folie 2011) et trois rouges (par ordre de puissance : Kesako 2010Le Coupe-Soif 2011 et Cacahuète 2010).  

     
Dans la newsletter d'Avril, nous avions parlé des dernières cuvées de Jeff Carrel. A peine le temps de souffler, et voilà qu'il en apparaît de nouvelles encore. Vraiment infatigable ce Jeff...
Sur l'Enclos de la Croixdont vous avez déjà pu apprécier le rouge et Oh Yeah! , un  blanc (100 % ... Cabernet Sauvignon !!!),  mais aussi une nouvelle version de la Folie. Vous l'aviez connue à base de chenin, puis de clairette. Elle est cette fois issue à 100 % de Petit Manseng. Avec l'acidité de ce cépage, les 120 g de sucre résiduels passent tout seul.
Jeff avait sévi sur La Clape pour produire le blanc BMV. Voici la version rouge avec Côte Ouest. Un vin  qui joue plus sur le fruit et la fraîcheur, alors que ce grand terroir pousserait à la puissance.
Dans l'appellation Minervois, Jeff a collaboré avec le Château de Cordes pour produire la cuvée Eole 2009, un vin 100 % Syrah, avec une matière mûre, grasse et soyeuse, mais parfaitement équilibrée.

Nous vous avons déjà parlé du Domaine des Dimanches, la "succursale languedocienne" d'Emile Hérédia (Montrieux). Ne pouvant s'étendre dans le Vendômois, il a choisi de le faire du côté d'Aspiran (voir ce très bon article de Showviniste). Nous venons de faire rentrer trois cuvées : 

         
la Clairette blanche 2010, un véritable aux sources de la Clairette Languedocienne, entre poire, houblon et seringa ; le K 2009, issu de vieilles vignes de Carignan, au fruit gourmand et aux tannins soyeux ; et enfin CMC 2007 (entendez : Carignan, Mourvèdre,Cinsault), un vin d'un équilibre superlatif pour la modique somme de 8.20 € !


Le domaine de Cazaban, situé dans l'appellation Cabardès, nous propose Demoiselle Claire 2011, un assemblage plutôt rare de Merlot et Syrah (60/40), élevé principalement en cuve. Il en résulte un vin sensuel et épicé, avec toutefois une bonne fraîcheur.

Un de nos fournisseurs historiques, le domaine Belles Pierres, a produit en 2008 une cuvée Passidore Exception. Elle mérite bien son nom, car il n'en avait pas produit depuis 1998. Elle est issu des cépages Petit et Gros Manseng, plantés illégalement il y a 20 ans (et déclarés à l'époque comme du viognier). Si ce vin développe une grande richesse, il ne contient pourtant que 60 g /l de sucres résiduels.
A noter aussi une nouvelle cuvée produite par le Clos du Gravillas : Mademoiselle Lily 2011, un blanc sec expressif et gourmand à base de Roussanne, Viognier et Terret. Tous ceux qui l'ont dégustée se l'arrachent. Nous avons réussi à en avoir quelques caisses afin que vous aussi puissiez le découvrir.

Pendant longtemps, nous ne pouvions écrire sur ce site que la cuvée Bu N'Daw était issue de la Petite Arvine (grand cépage suisse). Nous pouvons le crier sur les toits désormais car la législation a changé grâce à l'UE et dans cette newsletter. Le 2010 vient donc d'arriver, toujours dominé par les agrumes, avec une générosité toute languedocienne et une fraîcheur bien helvétique.

Nous venons tout juste de recevoir le millésime 2011 du Mourvèdre Spécimen du Pin des Marguerites (Saint-Chinian). Un vin tout simplement superbe : noir, puissant, crémeux, aux notes florales et épicées. Un rapport qualité/prix d'exception (8 €).
Carignan Spécimen  2011, un Carignan sur schistes est également rentré en stock.

    
    
Nous tenons aussi à votre disposition quelques bouteilles de Syrah Léone 2003  de Peyre Rose, mais aussi de la cuvée Gran'T 2007 du Mas Foulaquier (Eric B. avait dégusté cette dernière en 2010 et écrit ceci : un nez d'une grande délicatesse – rose, framboise, épices orientales – une bouche à la matière dense et soyeuse, avec de la fraîcheur à revendre. Une finale encore marquée par l'élevage, mais ça passe tout seul tellement c'est bien fait.)




LOIRE

Deux nouveaux domaines référencés sur la Loire.

Le Clos de l'Elu dira probablement quelque chose aux connaisseurs de la Loire angevine. Sauf que ce domaine, longtemps cantonné à une viticulture productiviste, a changé de main en 2008. Depuis, Thomas Carsin a tout mis en oeuvre pour redresser la barre (dont une conversion officielle en bio à partir de 2010). Nous vous conseillons de lire à ce sujet l'article inspiré de Philippe Rapiteau sur le domaine.
Pour l'instant, nous avons retenu le meilleur rouge du domaine, l'Aiglerie 2010, issu de vieilles vignes de Cabernet Franc poussant sur un plateau de schistes. Un vin aux notes fruitées et balsamiques, aux tannins denses et soyeux, très prometteur pour l'avenir.

Nous n'en avions pas encore sur notre "carte" : nous avons sélectionné un Menetou-Salon  produit par le  domaine Philippe Gilbert qui s'est converti à la biodynamie en 2006. Son Menetou rouge 2010, issu à 100 % de Pinot Noir, offre une expression charmeuse de ce cépage, fruitée et épicée, avec des tannins fins et soyeux.
Voici quelques nouvelles cuvées proposées par des producteurs déjà présents sur Vins Etonnants

     
Sébastien David nous propose son KeZaKo 2011 . Un Cabernet Franc bien mûr, sans note végétale, avec une matière pulpeuse, gourmande qui risque de vous faire croire que la bouteille ne fait que 37.5 cl. Non, non, c'était bien une 75 cl...  Profitons-en pour vous signaler que l'Hurluberlu est de retour !
L'étiquette à la tête de mort a déjà fait le tour de la toile : rassurez-vous, ce vin n'est pas dangereux, puisque malgré le nom de la cuvée (SO2), il n'y a pas eu de dixoxyde de soufre de rajouté. Vous obtenez donc un vin juteux, légèrement perlant, pétant de fruit, donnant l'impression de le tirer directement de la cuve. Une jolie initiation aux vins sans soufre ! Carafage obligatoire.
Ce Château-Thebaud 2009 est le premier millésime de Marc Olivier (Domaine de la Pépière) sur ce terroir de granité altéré. Et c'est une grande réussité. Ce vin a une ampleur et une puissance rarement bues en Muscadet, avec une acidité légèrement tempérée par le millésime. Un vin à glisser en pirate dans une dégustation de Chablis.
RHÔNE
Guillaume Gilles a commencé tout petit en exploitant une parcelle de 0.5 ha sur Cornas, tout en continuant à travailler pour Robert Michel. C'est d'ailleurs l'une des parcelles que son ancien patron avait en fermage qu'il récupère en 2007. Le domaine fait donc aujourd'hui 3 ha. Comme l'intégralité des parcelles en terrasses sont travaillées au chenillard et au piochon, il se consacre entièrement à son vignoble, épaulé par un employé la moitié de l'année.
Pour l'instant, trois vins sont proposés, mais il devrait y avoir un Côtes du Rhône blanc qui devrait pointer bientôt son nez...
         

Côtes du Rhône les Peyrouses 2010 : issu de vignes de syrah centenaires sur une petite parcelle argilo-calcaire mêlée de galets (0.3 ha). Bref, on est très loin d'un Côtes du Rhône ordinaire...
Cornas la Combe de Chaillot 2010 :  provient d'une parcelle au pied de Chaillot, plus sableuse et moins solaire, donnant des vins sur la finesse, accessibles dès leur jeunesse.
Cornas 2010 : provient de parcelles exposées Sud et Sud-Est, pour une part argilo-calcaire, donnant des vins plus serrés et puissants, se révélant à la garde.
Pour plus de précisions, nous vous conseillons de lire le très beau reportage de Vin-Terre-Net.

Nous n'avions pour l'instant pas de Condrieu : nous complétons donc notre offre par les Condrieu 2009 et 2010 de Stéphane Otheguy, parmi les rares à être en biodynamie dans le secteur (il ne nous en reste déjà que quelques bouteilles).
Nous restons dans le secteur de Côte Rôtie avec la Syrah 2011 du domaine Pichat, issue des  plus jeunes vignes du domaine n'ayant pas encore droit à la prestigieuse appellation. Le vin est élevé dans des anciennes barriques de Côte-Rôtie.
Descendons un peu plus bas du côté de Lirac avec le domaine Duseigneur  et leur cuvée Mayran Odyssée 2009 au superbe rapport qualité/prix (9.50 €).




        
Terminons ce tour du Rhône  par la joyeuse équipe de  P-U-R ! BBQ est issu d'un vin de goutte de Saint-Joseph, le producteur ne conservant que le jus de presse. C'est donc un 100 % Syrah sur terrasse granitique dans une version légère et gourmande, à boire frais en été, un peu plus tempéré en hiver.
Le Château gonflable Grand Q Classé est de retour, mais il ne provient plus du Beaujolais, mais de l'Ardèche, issue d'une parcelle complantée de Cinsault (50%), Marselan (25 %) et  Caladoc (25%), cultivée par une communauté darbyste. Il est vinifié en semi-carbonique, comme un Beaujolais, mais offre plus de puissance (15°, tout de même). Pour étancher les grandes soifs, il existe aussi en version magnum
Egalement de retour, Swimming Poule , là aussi avec une origine et un assemblage original : Marsanne, Chasselas et Clairette cultivées par la même communauté que le vin précédent. Un vin frais, parfait pour accompagner les fruits de mer ou boire au bord de la piscine avec votre poule préférée.
Pour info, les Darbystes ne s'autorisent dans les vignes que le travail manuel (piochage ou labours à cheval par ex) et les apports et traitement végétaux exclusivement.

Marne Jaune provient de vignes également cultivées par les Darbystes. Cette fois, issu d'une vieille variété de Grenache moins généreuse en sucre que les variétés actuelles. Cela permet d'obtenir un vin aux tannins fins, aux notes fruitées et  florales et peu alcoolisé ... pour un pur Grenache. 

Nous vous avions déjà proposé Marne bleue (50 % Serine, 50 % Syrah), toujours en provenance de cette communauté. Sachez qu'elle vous est proposée maintenant en version magnum.

SUD OUEST

Voici la dernière cuvée de Fabien Jouves du Mas del Périé : Omar m'a abuser. En 2011, le rendement de la plus belle parcelle du domaine, la Pièce, était "pléthorique" (40 hl/ha !). Il a donc pu se permettre de faire un essai de vendanges entière, avec une macération d'une dizaine de jours. Il en résulte une petite bombe de fruits pleine de fraîcheur, à la matière charnue, comme rarement rencontrée sur Cahors. A noter aussi l'arrivée du  Côté fruité rosé 2011, une saignée 100 % Malbec, avec là aussi un fruit détonnant.
Le Château du Cèdre est connu pour ses grandes cuvées de Cahors, moins pour ses blancs. Le terroir argilo-calcaire permet d'obtenir des vins frais et équilibrés. Nous en avons sélectionné trois : le Cèdre blanc 09, un 100 % viognier vinifié et élevé en fûts de 500 litres, aux arômes d'abricots et de violette ; l'Héritage blanc sec 2011, à l'assemblage plus Sud-Ouest (Sauvignon, Sémillon, Muscadelle) élevé en cuve; et l'Héritage moelleux 2010 , un 100 % Gros Manseng en vendanges tardives.

Pascal Verhaegue s'est aussi lancé dans l'aventure des vins mutés avec le Malbec Vintage 2010 (dans le même esprit de Maydie) issu de 3 parcelles complémentaires. A déguster avec des desserts au chocolat ou un cigare.

Plus décalé encore, Damien Bonnet a fait une vendange tardive à 20° potentiel de Cabernet-Sauvignon ... en terre gaillacoise ! La fermentation a été bloquée par filtration pour limiter l'apport du SO2. L'acidité du cépage équilibre superbement les sucres résiduels.

Signalons enfin l'arrivée des Greilles 2011 du domaine de Causse Marines, un blanc sec composé de Mauzac, Loin de l'Oeil et Muscadelle. Un vin sur les fruits exotiques, alliant rondeur et fraîcheur, idéal pour  l'apéro ou de la cuisine orientale.


ETRANGER

Commençons par l'Italie, avec deux vins d'Elisabetta Foradori.  Pour découvrir cette productrice, nous ne pouvons que vous inciter à lire les formidables reportages de Patrick Bottcher ( 1ère partie - 2ème partie) qui en parle avec un enthousiasme communicatif.  Pour résumer en quelques mots, celle-ci a réhabilité les cépages de la région du Trentin : le Teroldego en rouge, la Nosiola en blanc, en travaillant sur des sélections massales,  en convertissant les domaines à la biodynamie, en s'essayant à la vinification en amphores, etc, etc... Une femme bouillonnante d'une grande sensibilité.

Nous vous proposons le Foradori rouge  2009 issu du seul Teroldego, vinifié le plus simplement possible afin de favoriser l'expression du cépage. Un vin au nez complexe (fruits noirs, fleurs, herbes), à la matière dense, fraîche et soyeuse.
Le Fontanasanta Manzoni 2009 provient d'un domaine qu'Elisabetta loue depuis 2007 : c'est un vin blanc issu du cépage Manzoni, croisement entre le Riesling et le Pinot Blanc. Pour l'instant, il est difficile d'accès, mais d'ici un an, il devrait commencer à dévoiler tout son potentiel.

Toujours en Italie, nous avons reçu le Nero d'Avola Siccagno 2009 d'Ariana Occhipinti (Sicile) : un vin au fruit opulent, complété par des notes balsamiques, avec cette acidité magnifique propre aux vins italiens. 

Nous avons craqué pour des vins provenant de Géorgie, berceau d'origine de la viticulture mondiale (encore 500 cépages y sont cultivés). Le domaine Pheasant's tears (= les larmes du faisan) est né de la rencontre entre un vigneron géorgien et un peintre américain, soutenus par des Suédois passionnés de vins. Les vinifications sont faites entièrement dans des grandes amphores en argile, dont certaines ont plus de 150 ans. Les grains entiers – blancs comme rouges – y sont versés (avec les rafles les plus mûres), puis les amphores sont obturées avec de la cire d'abeille pour une période variant entre 3 semaines et 6 mois. Autant dire que le résultat est atypique pour nos palais occidentaux.

         
le Rkatsiteli 2009 est un vin "blanc" (que l'on appellerait "orange" dans d'autres contrées) à la couleur ambrée. Le nez est sur les fruits secs et confits, le miel est complexe et fascinant. La bouche est d'une grande puissance, soutenue par une belle fraîcheur.
Le Saperavi 2008 est vinifié à partir du cépage le plus populaire de Géorgie. Le nez riche évoque les fruits noirs très mûrs, avec des notes minérales. La bouche présente une structure élégante, avec des tannins veloutés, mais c'est surtout la fraîcheur absolument hors norme qui vous impressionne.
On aime ou on aime pas, mais ces deux vins sont des véritables expériences oenologiques à tenter une fois dans sa vie d'amateur.
LES MILLESIMES NOUVEAUX SONT ARRIVÉS !

Ces vins étaient épuisés. Les revoilà dans un nouveau millésime :

Château Planquette 2009 de Didier Michaud

Les Folies du Noyer Vert 2010 du Domaine de l'R

Chaussée rouge 2011 (+ magnum) de la Grange aux Belles

 Coteaux du Vendomois blanc 2010 du Domaine de Montrieux

Muscadet Sèvre et Maine 2011 du Domaine de la Pépière

La Bohème 2011 et la Folle blanche 2011 du Domaine de la Sénéchalière

Vent d'anges 2010  et sa version magnum du Mazet des Croses

 Syrah de Pey Cherres 2010  du Domaine Supply-Royer

Roucaillat 2009 et Sauvagine 2011 du Domaine Hautes Terres de Comberousse Reder

Les Darons 2011 de Jeff Carrel


Hirondelles 2011 de Michel et Pompilia Guiraud

Corbières Blanc 2011 du Domaine des Grands Lauzes (Ledogar)

Mère Grand 2009 du vignoble du Loup blanc

La Mauvaise réputation 2010les Sabots d'Hélène

Emmenez moi au bout du Terret 2011 du Clos du Gravillas


Terres salées 2011 de Christophe Barbier

Alba 2010TP3 2011 et Byzance 2010 du Domaine Arcadie

(Byzance remplace l'Arcadie rouge)


Grain de folie douce 2011 du Domaine de Causse Marines

Autrement blanc 2011 et Autrement rouge 2011 de Jacques Maillet

Argile rouge 2010 du domaine des Ardoisières

Conca de Barbera El Bassots 2009 de Joan Ramon Escoda

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire