lundi 29 mai 2017

Caractère sanguin !


Ben oui, c'est comme ça : Sanguine a du caractère. Et Caractère est des plus sanguins. Bon on pourrait dire aussi que Sanguine est sanguine et Caractère a du caractère, mais ça ferait plus ton sur ton. Ou pléonastique.

Pour rappel, Caractère est issu de très vieilles vignes de Gamay (plus de 80 ans) plantées sur des coteaux basaltiques. En Beaujolais, on vous vendrait cela une vingtaine d'euros. Mais nous sommes dans le Forez, moins réputé (à tort). Le prix est donc nettement plus bas, à la limite du scandaleux : 6.60 €. Profitez-en. Ça ne durera peut-être pas... 

La robe est grenat translucide, légèrement violacée.

Le  nez est ouvert et mûr, sur la quetsche chaude, le noyau, la baie de sureau, avec ces notes sanguines/ferreuses qui me rappellent Lo sang del païs. 

La bouche est élancée, tendue, avec une fraîcheur intense – plus aromatique que structurelle  – et une matière ronde et juteuse qui lui apporte de la gourmandise.

C'est cette fraîcheur qui domine non seulement la finale fruitée/sanguine, mais qui persiste longuement une fois la dernière goutte avalée, avec des notes de menthol et de poivre de cubèbe qui la renforcent.