vendredi 31 juillet 2015

Un jour au cirque : un vin d'équilibriste


Nous avons fait un saut de trois millésimes sur Un jour au cirque, passant directement de 2011 à 2014. J'étais évidemment curieux de voir ce que cette cuvée pouvait donner sur ce millésime 2014 que j'affectionne. Ma curiosité s'avère pleinement satisfaite : Olivier Pascal a trouvé les justes équilibres en terme de maturité (12,5 % pour un Grenache majoritaire), d'extraction minimale des tannins, de fraîcheur. Ce vin a une belle personnalité tout en étant jamais lassant, se contentant d'exprimer avec simplicité le beau terroir de schistes de Berlou.

La robe est grenat translucide légèrement violacée.

Le nez est fin et aérien, sur la violette, la framboise écrasée, la quetsche, l'ardoise chaude et le poivre blanc.

La bouche élancée est toute aussi aérienne que le nez, avec une matière fine et soyeuse, sans lourdeur, et une fraîcheur tonique qui se maintient jusqu'à la finale nette, savoureuse et épicée, bien marquée par le poivre et une pointe d'olive noire apportant une légère amertume. 

Un vin idéal avec de l'agneau, qu'il soit grillé ou cuit à basse-température, avec bien sûr un accompagnement sudiste : aubergine grillée, thym, olives... Pour moins de 7 €, c'est une belle opportunité :-)