jeudi 27 novembre 2014

Macon Loché 2012 : un beau chardonnay pour moins de 10 €


Même si je place le Riesling et le Chenin tout en haut de hiérarchie des cépages blancs, force est d'admettre que le Chardonnay n'est pas trop loin derrière, si tant est que le producteur ne soit pas tombé dans le piège de la vulgarité. En le cueillant à juste maturité, et en le vinifiant/élevant sans trop de bois neuf et de bâtonnage, ça donne de jolies choses.
 
Par exemple, ce Mâcon-Loché 2012 du  domaine Tripoz  (vinifié/élevé en cuve) qui se présente déjà fort bien, du moment que vous l'aériez à l'avance (il est un peu réduit).
 
La robe est jaune paille.

Le nez demande un peu d'aération. Il est ensuite fin, mûr et intense, sur la poire, la frangipane et le citron confit.

La bouche est ronde, fraîche, limpide, avec une matière bien mûre, savoureuse et digeste. L'ensemble est bien tendu, sans le moindre creux en milieu de bouche.

La finale de caractère délivre de beaux amers qui lui donnent de l'allonge, soulignée par une mâche calcaire.

Un Chardonnay vraiment bien foutu, qu'on placerait plus au nord, du côté de Beaune (bon, pas sur le Mont Rachet, hein, fôpadec...) Tout ça pour (un tout petit peu) moins de 10 €, en biodynamie, très peu sulfité. Elle est pas belle, la vie ?