vendredi 26 août 2016

Costières de Nîmes : une gourmandise pour les grands


Lorsque vous allez poser cette bouteille de Costières de Nîmes sur la table, les réactions seront probablement multiples. Il va y avoir les attendries – autant que lorsque vous avez reçu votre premier collier de nouilles – peut-être des moqueuses, et certainement des circonspectes. Ce qui est sûr, c'est que l'étiquette ne va pas imposer un respect silencieux. Le contenu va devoir convaincre, car le contenant, aussi adorable soit-il, ne va pas faire rêver les buveurs d'étiquettes. Et pourtant, il y a un sacré joli vin dans cette bouteille, qui n'a rien à envier à des vins plus onéreux. Car celui-ci a un prix aussi modeste que sa présentation : 5.90 €.

 La robe est grenat sombre, limite opaque, aux reflets violacés.

Le nez est fin et intense à la fois, sur la crème de fruits noirs, la framboise et le poivre, avec une petite touche lactée. Une pointe de menthol rafraîchit l'ensemble.

La bouche est ronde, ample, soyeuse, avec une matière qui gagne progressivement en chair et densité pour s'affirmer de plus en plus. D'abord sur le fruit frais, elle tend à basculer ensuite sur les épices, poivre en tête, mais aussi girofle et cannelle. 

La finale est puissante, généreuse, avec une mâche savoureuse et épicée. La framboise est aussi de retour, accompagnée par le lard fumé et une pointe de tapenade.