mercredi 27 juillet 2016

Maccabeu 2015 : plus tranchant que d'ordinaire !



Pour ceux qui ont déjà goûté les autres cuvées 100 % Maccabeu que nous proposons sur Vins étonnants (TP3 blancMaccabeu by Carrel), cette cuvée de Lédogar tranche cette année par sa vivacité et sa "minéralité", comme on dit. Un profil différent du 2014, donc, nettement plus sudiste. Mais également du 2013, typé "Sancerre".  Là, on se croirait presque en Muscadet (avec seulement 12.5 % d'alcool). À se demander si le réchauffement climatique est bien réel (hélas, oui). En fait, sur les vins blancs, l'impact est faible, puisque seule la pulpe du raisin intéresse le vigneron. Il peut donc récolter des grappes qui ont une bonne acidité, sans s'inquiéter de savoir si la peau est parfaitement mûre. C'est une autre histoire sur les rouges, où celle-ci est en contact avec le moût durant souvent plusieurs semaine. Une trop faible maturité ne pardonne pas... 

Mais revenons-en à notre Maccabeu 2015...


La robe est jaune pâle.

Le nez est assez discret, sur la craie mouillée et le jus de citron.

La bouche est de belle ampleur, avec une matière pulpeuse et désaltérante, tendue par une acidité droite et nette, et soutenue par un léger perlant. L'aromatique est plutôt minérale, avec un côté "jus de caillou" bien prononcé.

La finale a une mâche savoureuse, avec l'impression de mordre dans la pulpe de citron (sans que ce soit agressif), se poursuivant sur des notes iodées/salines (varech).

Ce vin accompagnera avec bonheur des huîtres, un tartare de poisson, du saumon fumé, des fromages de chèvre ... ou des tapas (style anchois marinés). Si vos amis le boivent à l'aveugle, il est peu probable qu'ils partent sur un vin du Sud...