vendredi 14 janvier 2022

Extra-Libre : le miracle 2020 se poursuit


Je n'avais pas dégusté cet Extra-Libre 2020 du Cèdre dès qu'il est arrivé à l'entrepôt, car il nous restait alors un peu de 2019. Et puis après, plein de nouveautés sont arrivées, le rendant moins prioritaire. Comme il est prévu d'ici peu de faire une mise en avant des vins du Sud-Ouest, je me suis dit qu'il était temps de le découvrir. Bien m'en a pris : le millésime 2020 a encore fait des merveilles : ce vin a une définition, une finesse, une fraîcheur qu'il n'avait jamais eu jusqu'à maintenant. Je suis fan de cette cuvée depuis sa création, mais là, on franchit un nouveau cran qualitatif. 

La robe est pourpre très sombre, opaque. Le nez est fin et frais, sur les fruits noirs et  le menthol (je dirais bien aussi la rafle – dans ce qu'elle a de plus noble – mais les raisins sont éraflés). 

La bouche est ronde, très ample, d'une fraîcheur éclatante, avec une matière alliant finesse et densité, et une p... de tension qui vous embarque pour ne plus vous lâcher. S'ajoute à cela un fruit d'une pureté et d'une intensité incroyables. Le tout forme un ensemble enthousiasmant et méchamment addictif. 

La finale prolonge la tension du vin en y ajoutant une mâche crayeuse au fruit envoûtant et à la fraîcheur irréelle qui persistent longuement. J'a-dore !

PS : à noter qu'il est question d'un vin sans sulfites ajoutés. Si tous étaient de cette qualité, ils feraient non seulement beaucoup moins polémique, mais d'autres vignerons seraient tentés de se lancer dans cette aventure.