mercredi 29 novembre 2017

Le match des bulles géorgiennes


Nous venons de recevoir un nouvel approvisionnement de vins géorgiens avec quelques nouveautés supplémentaires. Entre autres, deux pétillants naturels différents à tous points de vue : producteur, cépage, millésime, couleur... Mais qui ont un point commun : la gourmandise, une qualité à souligner, car elle est loin d'être systématique dans les vins de ce pays. 

Dans les deux cas, nous sommes dans le "nature", autant à la vigne qu'au chai : pas de pesticides chimiques, pas d'intrant, pas de filtration.. . Du 100 % raisin sain !
Le premier est produit par Okro's wines, domaine que nous suivons depuis plusieurs années maintenant. Il est issu du cépage Mtsvane dont vous apprendrez plus ICI.

La robe est jaune pâle, trouble  et une mousse assez épaisse (on pourrait croire boire une bière blanche ).

Le nez est très floral sur la rose et la fleur d'oranger, rafraîchi par du pomelo. On retrouve aussi le froment, qui là encore fait penser à de la bière.

La bouche est ronde, fraîche, tonique, avec une matière étonnamment dense, charnue, légèrement astringente, et une pétillance vive qui souligne plus qu'elle n'écrase.

La finale est pêchue, mêlant l'astringence à l'amertume, avec l'impression de mordre dans l'écorce de pomelo jaune, avec toujours des notes florales, mais aussi fermentaires (bière blanche). Étonnant !

Je le verrais plutôt servi pour l'apéro avec des grignotteries, ou bu pour lui-même, au bord d'une piscine ou d'un feu de cheminée selon la saison (si vous n'avez ni l'un ni l'autre – ce qui est mon cas – faites au mieux... ).


Kidev Erti 2015 (29.50 €)

Cette cuvée est le premier essai d'une toute jeune winery créée par deux français, Vincent Jullien et Guillaume Gouerou. Le premier est œnologue et le second, artiste. Ils achètent des raisins chez des producteurs "bio" et vinifient en qvevris dans leur propre marani. Elle est issue du seul cépage Tavkveri (voir ICI). Elle ne fait que 10.5 % d'alcool. 

La robe est rose framboise claire, brillante. 

Le nez est sur les petits fruits rouges, avec une petite pointe citronnée  et une touche légèrement fermentaire (yaourt). La bouche est vive, élancée, avec une belle tension et une matière ronde, généreuse, au fruit croquant et digeste. Les bulles sont très fines et subtiles pour un Pet' Nat'. 

L'ensemble est harmonieux et n'a pas grand chose à envier à nombre de champ' rosés. La finale est nette, fraîche, finement amère, mêlant le citron à la framboise et se prolongeant sur de légères notes salines. 

Pour un coup d'essai, c'est  un coup de maître ! Ce "qui divertit"  devrait pouvoir remplacer le champagne rosé en gastronomie, que ce soit avec de la biche ou du pigeon, accompagner des fromages affinés ou des desserts aux fruits rouges. Mais tout seul, ce sera bon aussi !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire