lundi 13 octobre 2014

Bienvue dans un monde d'Harmonie !


Caviste est un métier difficile. Non seulement vous vous devez de goûter tous les vins nouvellement référencés sur le site, histoire de pouvoir vous en parler (plusieurs dizaines par mois). Mais dans l'absolu, il faudrait aussi  re-déguster chaque référence dès qu'elle change de millésime  (1150 références). A cela s'ajoutent tous les échantillons envoyés par les vignerons qui aimeraient être sélectionnés sur Vins Etonnants (une vingtaine par mois). 
 
Beaucoup voudraient vous faire croire qu'ils réussissent à remplir ces trois missions en plus du travail "normal" d'un caviste : acheter du vin, gérer ses stocks, vendre et conseiller (et je ne parle pas des visites des vignobles et autres salons professionnels).
 
Nous devons être de mauvais cavistes  car nous n'y arrivons pas. C'est pas faute de jouer quotidiennement au tire-bouchon, mais trop, c'est trop...
 
Aussi devons-nous opérer par priorité. Et c'est là que j'arrive à mon exemple du jour. Sur les trois millésimes bus précédemment, Harmonie présentait une assez grande variabilité. Il était donc essentiel de voir sur quel registre il se situerait. D'autant qu'il s'agit d'un "best seller" de la boutique. On ne peut pas se louper. 
 
La robe est grenat sombre avec des nuances violacées.
 
Le nez rappelle le 2009, le premier millésime que nous avions référencé : ce mélange de cerise noire, de poivre fraîchement moulu, de tabac brun,  avec une petite touche lactée (yaourt).
 
En bouche, on retrouve cette douceur des tannins (doit-on encore les appeler ainsi ?), cette buvabilité, au point de se demander si l'on boit bien un vin rouge.   Cela n'exclue pas le caractère, car l'on retrouve ici les arômes perçus au nez, particulièrement le poivre et le tabac (même s'ils ont tendance à s'atténuer à l'aération au profit du fruit).

Les tannins, les vrais, pointent leur nez timidement en finale. Mais ils sont plutôt du genre "canaille". Ceux que l'on aime retrouver en grignotant de la bonne cochonnaille.
 
Bref, Harmonie porte bien son nom. Le temps d'un verre avec des amis qui vous sont chers, il vous fera oublier la violence et la mesquinerie  de notre monde moderne.
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire