vendredi 22 novembre 2019

Pasión de Bobal : d'la bombe !


Nous avons reçu un échantillon de ce Pasión de Bobal 2017 lors de notre précédente commande de Jean-Louis Denois (qui importe des vins espagnols). Il est produit par la même bodega qu'Ananto. Si ce n'est que cette cuvée ne contient que du Bobal, et qu'il a été élevé en fûts de chêne neufs (français, ouf). J'avoue que cela m'inquiétait un peu, car je ne suis pas fan des vins au boisé marqué. Mais finalement, c'est déjà très bien fondu, et se sent à peine. Le plus marquant dans ce vin, outre sa très belle texture veloutée, c'est sa grande fraîcheur. Il faut dire que le vignoble est planté à 900 m d'altitude :  les raisins ne sont vendangés que fin octobre, histoire de montrer que la maturation lente n'appartient pas au passé. L'avenir du vignoble français se jouera certainement sur les hauts plateaux... 

La robe est grenat très sombre ... mais translucide.

Le nez est opulent, sur la confiture de cerise sur le chaudron, le cacao et les épices douces.

La bouche est ronde, ample, veloutée, avec une matière dense, charnue, sensuelle qui vous tapisse généreusement le palais. Le fruit est omniprésent et la fraîcheur impressionnante. Le bien-être du dégustateur, total.

La finale prolonge ces sensations tout en affichant une aromatique luxuriante en grande partie due à l'élevage en barrique : notes torréfiées, cacaotées, bois précieux, épices douces, et tout de même la cerise noire qui mène la danse et persiste longuement.

Il est probable que l'on trouve ce vin encore moins cher en Espagne car il faut bien que l'importateur gagne sa vie. Mais à 9.90 €, cela me semble un excellent rapport qualité/prix. Je connais peu de vins français qui atteignent un tel niveau qualitatif pour moins de 10 €. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire