vendredi 29 novembre 2019

Vous êtes brune ou blonde ?


Ce n'est pas souvent que l'on parle bière sur ce blog. Faut dire que ce n'est pas notre coeur de métier, et que vous n'êtes probablement pas  la clientèle-cible Il se trouve qu'il y a un p'tit jeune – qui doit frôler les 2 mètres – de notre commune qui s'est lancé dans l'activité brassicole. Et comme nous nous apprécions mutuellement, il nous pourrait  normal de soutenir son projet 

Pour démarrer, voici ses deux premières cuvées. Mais d'autres devraient suivre, dont une aromatisée au (bon) café et une autre qui devrait être... stupéfiante . Tchin ! 


Houblonde (6.50 €)

La robe est d'un or intense, avec un col épais de mousse blanche.

Le nez est intense, mêlant les notes d'agrumes (citron, pomelo) et de végétal (herbe froissée, houblon ... et cannabis*). Avec aussi une petite touche résineuse.

La bouche est élancée, avec une tension plus basée sur l'amertume que l'acidité : vous avez une sorte de trait vert qui trace et ne vous lâche plus.  La matière est ronde, ample, moelleuse, subtilement caramélisée, traversée par des milliers de micro-bulles finement crépitantes.

La finale est énergique et concentrée, l'amertume et la verdeur se renforçant encore, et persiste sur des notes d'houblon vert et de pain d'épices (le malt finit par montrer le bout de son nez).


Moust'H (6.90 €)

La robe est ambrée/cuivrée, avec un col épais de mousse blanche.

Le nez est puissant, profond, sur le caramel brun, la réglisse, et des notes houblonnées/ résineuses.

La bouche est ronde, très ample, enveloppante, déployant une matière riche, généreuse, au toucher presque crémeux. Elle ne manque toutefois pas de tension, assurée cette fois-ci par des amers plus "bruns" d'une grande intensité. Comme pour Houblonde, les bulles sont toutes petites et nombreuses, provoquant un crépitement agréable.

La finale prolonge la bouche sans le moindre à-coup, avec juste une intensification des notes caramélisées, contrebalancées par le végétal du houblon, et complété par :le quinquina qui persiste assez longuement.

_________________________

*Le houblon fait partie de la famille des Cannabaceae. Ce n'est donc pas forcément surprenant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire