jeudi 28 juin 2018

Gaure : le Chardonnay ... donné !


Le Chardonnay, tout le monde aime ça même s'il n'ose pas l'admettre – il est plus chic de lui préférer le Chenin et le Riesling (ce qui est mon cas, j'avoue). Mais souvent, un bon Chardonnay ... c'est pas donné. Je vous avais parlé de ce Chardonnay de Gaure l'année dernière qui a toutes les qualités de ce cépage, sauf le prix. Il nous revient depuis quelques jours sous le millésime 2017 : pour être tout à fait honnête, je lui préférais le 2016 qui était sur un registre un peu moins mûr. Dans l'esprit, celui-ci fait plus Mâconnais que Côtes de Beaune. Mais tout de même, c'est vraiment très bon, bien équilibré, et donne une image fidèle du Chardonnay. Et puis ... c'est donné, car il ne coûte "que" 10.90 €, ce qui ne me semble pas cher au vu de ses qualités.

La robe est jaune paille intense, brillante. 

Le nez est expressif, sur la poire au sirop, la pomme rôtie au beurre, la brioche qui sort du four..  Y a pas, c'est du Chardo !

La bouche est ronde, ample, mûre, avec une matière à la chair dense, veloutée, et une fine acidité en arrière-plan qui étire l'ensemble et apporte de la fraîcheur. 

Celle-ci passe au premier plan en finale, soulignée par de nobles amers (bigarade) et des notes grillées dues à l'élevage. Les fruits blancs mûrs sont discrètement de retour. Le tout persiste sur un trio acide/amer/grillé agréablement dérangeant. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire