lundi 27 juillet 2020

Silex noir : joli come-back !


Lorsque la première livraison des 2019 du domaine Pinon  avait eu lieu,  les Silex noirs n'étaient pas encore disponibles. C'est pour cela que je n'en avais pas parlé à l'époque. Nous les avons reçus un mois  plus tard lorsqu'il a fallu réapprovisionner. Maintenant que les bouteilles se sont remises de leur transport, il est temps d'en parler. Le taux de sucres résiduels est le même que l'année dernière (24 g/l) mais ils sont quasi imperceptibles du fait d'une acidité nettement plus élevée (5.1 g/l éq. SO4 au lieu de 4.1 g/l). Les amateurs de chenins vouvrillons devraient retrouver leurs marques. Cela dit, je pense que ce 2019 gagnera à vieillir quelques années pour se complexifier. La matière et le potentiels sont là, mais il faut que ça se complexifie. En attendant, vous pouvez déjà vous attaquer aux Trois argiles, absolument irrésistibles. 

La   robe est or pâle aux reflets argentés. 

Le nez est fin, profond, sur la poire, la fleur de tilleul et la craie humide. 

La bouche est longiligne, tendue avec force par un fil invisible – l'acidité est totalement imperceptible –  avec une matière dense à l'aromatique confite, mais paradoxalement d'une grande fraîcheur. On sent une belle concentration saline/minérale. 

La finale prolonge la dynamique, avec en sus une fine mâche crayeuse et des amers évoquant l'écorce d'agrume. Comme je l'écrivais, le sucre est quasi-absent, alors que 24 g/l, c'est tout de même pas rien... 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire