mercredi 29 juillet 2020

Soutenez les bonnets blancs !


Les Bonnets blancs ont beaucoup moins de revendications que les bonnets rouges et les gilets jaunes. Ils demandent juste que soit inscrit en préambule de la constitution la célèbre phrase de Coluche : "Le pinard, ça devrait être obligatoire"

Blague à part, le millésime 2019 s'avère très proche du  2018. Peut-être un peu plus de fraîcheur ? Mais même pas sûr. Il devrait donc avoir autant de succès que son aîné d'un an, et c'est pas rien... 

La robe est jaune très pâle, aux reflets verts-argentés. 
Le nez est fin et frais, sur les fruits blancs, le zeste de citron et la craie humide 

La bouche est ronde, friande, très rafraîchissante, avec une matière finement pulpeuse donnant l'impression de croquer dans la baie de raisin. Un léger filet de gaz renforce encore la fraîcheur et la digestibilité.

La finale est tonique, alliant une mâche crayeuse citronnée à une noble amertume évoquant un célèbre indian tonic, avec une persistance sur des notes salines et épicées. 

Parfait en apéro, avec un plateau de fruits de mers  ou un poisson grillé légèrement citronné. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire