jeudi 15 avril 2021

Côtes du Rhône Ouréa : toute la beauté du sud dans une bouteille !

Nous sommes passés il y a peu sur le 2019 du Côtes du Rhône du domaine d'Ouréa, et je voulais savoir s'il était proche du 2018. Je viens de relire mes notes non publiées  – pour cause de vacances prises juste après, et puis, pfff,  on oublie car il y a plein de boulot en rentrant –  et je m'aperçois que c'est très très proche. On retrouve les mêmes marqueurs aromatiques dans le désordre, la même finesse de texture, la même tension, une finale quasi identique. Les veinards qui avaient apprécié le 2018 peuvent passer au 2019 sans choc brutal. Les autres doivent s'y mettre, car c'est un incontournable en Rhône sud dans le style fin et digeste.

À noter que le domaine a adopté les bouchons Ardeaseal que certains ont pu découvrir chez David Reynaud. Au début, ça surprend, mais les vins s'en portent apparemment bien !

La robe est grenat très sombre à peine translucide. 

Le nez est fin, profond, kaléidoscopique,  sur la violette, le laurier, le poivre, l'écorce d'orange séchée, l'olive verte, le lard fumé...

La bouche conjugue allonge et ampleur, déroulant une matière à la chair fraîche et veloutée, mariant les fruits noirs à la garrigue et aux écorces d'agrumes. L'ensemble est harmonieux, à la fois très facile et étonnamment complexe. 

La finale possède une fine mâche crayeuse, avec un retour de la violette, du laurier et du poivre, puis redémarre toniquement au quart de tour sur l'écorce d'orange (finement acidulée), le chocolat noir à 99 % et une belle persistance sur la garrigue – on entend les cigales...  

PS : je suis en vacances la semaine prochaine. Ce blog risque d'être très calme... 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire