vendredi 11 septembre 2020

Puydeval : changement de paradigme


Depuis 3-4 ans, Jeff Carrel a infléchi le style de ses vins rouges. Cela s'est remarqué sur Darons ou Lilac wine : un bois moins présent, des maturités un peu moins poussées, des matières plus en finesse. La cuvée Puydeval étant décalée dans le temps par rapport aux autres, la bascule stylistique se fait aujourd'hui en passant du 2016 au 2017. Non seulement le style évolue, mais également l'assemblage : les 10 % de merlot disparaissent, permettant d'arriver maintenant à  65 % de syrah et 35 % de cabernet franc. L'autre nouveauté, c'est que Puydeval est maintenant BIO et très peu sulfité. Y a pas : Jeff a le don de capter l'Air du temps ;-)

La robe est grenat sombre; très légèrement évoluée. 

Le nez est expressif, sur le cassis frais – et une pointe de cassis végétal (bourgeon) – le poivre, avec une touche de pain grillé et un soupçon de cendre froide. 

La bouche est bouche est ronde, enveloppante, déployant une matière fine et soyeuse au départ, puis gagnant progressivement en densité et tanins. Le tout est tendu par une très fine acidité renforcée par une grande fraîcheur aromatique (cassis/menthol). 

La finale délivre une mâche goûtue, explosant de fruit noir,  et  se prolonge ensuite sur des notes crayeuses et grillées. 

Ce  vin sera parfait avec une belle pièce de boeuf grillée,  mais toute autre viande rouge lui conviendra (ou du seitan aux champignons pour les réfractaires).  



Aucun commentaire:

Publier un commentaire