jeudi 30 juin 2016

Mon p'tit Pithon se boa avec plaisir !


Oui, je sais, c'est un peu la honte :  il a fallu qu'un ami belge me fasse remarquer le jeu de mot avec Monty Python pour que je percute (et là, je me suis auto-baffé mentalement). Pour moi, c'était juste le p'tit vin  d'Olivier Pithon, le p'tit frère du grand Jo Pithon

Quitte à être honnête jusqu'au bout, c'est une cuvée produite par Olivier Pithon, mais issus de raisins achetés à des collègues locaux (certifiés BIO, tout de même). Ben oui, comme pas mal d'autres producteurs, ce vigneron a besoin d'augmenter son volume commercial pour trouver l'équilibre financier. Ceci dit, tout le monde y gagne : ceux qui ont écoulé leurs raisins, Olivier Pithon qui peut proposer un bon vin à prix abordable (9 €), et les consommateurs qui en profitent.  

La robe est d'un or lumineux.

Le nez est mûr et fin, sur des notes de pomme tapée, de miel et d'amande.

La bouche est ronde, ample, enveloppante, avec une matière pulpeuse et fraîche, friande, et un goût de raisin bien mûr.

La finale savoureuse a une mâche crayeuse bien marquée, sans qu'elle soit agressive, sur des notes mellifères et fruitées. Cette malicieuse astringence qui vous pompe votre salive, vous incite à boire une autre gorgée pour vous lubrifier les papilles. Ça marche quelques secondes ... et elles sont de nouveau à sec... Tel Sisyphe, vous êtes condamnés à recommencer pour l'éternité ;-)

Bon, je vous rassure, vos papilles s'en remettent assez vite, surtout si vous accompagnez ce vin avec quelques tapas, du poisson grillé ou des fromages (chèvre, par exemple).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire