mardi 17 novembre 2020

Les primeurs 2020, c'est parti !


Comme chaque année, nous recevons des vins en primeurs de vignerons du beaujolais et de la Loire. Je crois avoir lfait la remarque l'année dernière : même s'ils sont disponibles maintenant, je ne suis pas vraiment certain qu'ils soient à leur optimum (euphémisme). Tous seront certainement meilleurs au printemps prochain. Mais bon, si  vous tenez à boire un vin de ce nouveau millésime, allez-y : je ne vous en empêcherai pas ;-)


La robe est pourpre translucide, tout en étant légèrement trouble. 

Le nez est fin, frais, sur la cerise, le poivre et la pivoine. 

La bouche est ronde, ample, déployant une matière finement veloutée au fruit pur et  intense, et délivrant une grande fraîcheur renforcée par un filet de carbonique. 

La finale possède une mâche gourmande à l'accroche canaille, sur la griotte acidulée, la mûre et le poivre, avec une certaine persistance sur les épices. 


Beaujolais-Villages nouveau 2020, Lapalu (10.50 €)

La robe est grenat sombre aux reflets violacés. 

Le nez est expressif, sur les fruits noirs mûrs rafraîchis par une pointe de volatile. 

La bouche est ronde, assez ample, avec une chair mûre, dense et veloutée, rafraîchie par un léger gaz. On est sur un vin complet, équilibré, et très digeste (11.5 % Alc). 

La finale est tonique, délicieusement mordante, sur la cerise et le cacao, avec une belle persistance sur ce dernier.

Beaujolais 2020, PUR (8.90 €)

La robe est pourpre sombre translucide. 

Le nez est plutôt discret, sur les fruits noirs confits et les épices, avec une pointe de volatile (aussi). 

La bouche est ronde, encore brouillonne, avec un gaz qui a tendance à dominer une matière pourtant sympa, avec du fond, alliant maturité et fraîcheur. Mais ce n'est clairement pas prêt. 

La finale est concentrée, plutôt tannique, sur des fruits noirs confits et des épices qui persistent assez longuement. 

Beaujolais-Villages Clos des 7 portes, PUR (9.95 €)

La robe est grenat sombre aux reflets violacés. 

Le nez est fin, mûr, aérien; sur les fruits noirs bien mûrs et les épices. 

La bouche est élancée, avec de la  race et de  l'énergie, et possède une matière mûre, charnue, solide, bien équilibrée. 

La finale délivre une mâche crayeuse, sur des fruits noirs compotés et une belle pincée d'épices, avec une persistant sur le cacao et la cerise noire confite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire