jeudi 25 mars 2021

Crémant chardonnay de Neumeyer : y a bon !!!

Je n'avais pas encore eu l'occasion de déguster le Crémant d'Alsace Chardonnay de Neumeyer. Vu que tout ce que j'avais bu jusqu'à présent était au minimum très bon, je ne m'en faisais pas trop. Eh bien, j'avais raison de ne pas m'inquiéter. Cette cuvée est raccord avec le reste de la gamme : on se régale sans se prendre la tête. Ce n'est pas d'une complexité folle, mais qu'est-ce que c'est bon ! C'est bien sûr bio, raisonnablement sulfité (33 mg/l de SO2 total) et d'un bon rapport qualité/prix (12.50 €). 

La robe est jaune pâle, brillante, parsemée de fines bulles. 

Le nez est fin, frais, sur le zeste de citron confit, le pomelo et la craie humide. 

La bouche est tonique, vous happant par sa fraîcheur dès l'attaque, avant de déployer une matière ronde, aérienne, finement pulpeuse, parsemée de milliers de  micro-bulles apportant un toucher crémeux. L'ensemble est d'une élégante légèreté, telle une brise qui vous caresse agréablement tout le palais. 

La finale est nette, savoureuse, mêlant la crème au citron à la noble astringence de la craie et de l'écorce de pomelo. La craie finit par prendre le dessus et à persister longuement, complétée par la bergamote. 

On l'imagine bien sûr à l'apéritif, mais il devrait superbement faire le job avec un carpaccio de Saint-Jacques ou de bar accommodé de zestes d'agrumes,  ou  pourquoi pas un risotto aux asperges ?  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire